Avec 11 % de visiteurs en plus, Kinepolis a réalisé une hausse de 13 % de son chiffre d'affaires et de 13 % de son résultat courant

| Financier
* La poursuite de l'implémentation des piliers stratégiques a entraîné la hausse des produits et de l'efficience opérationnelle par visiteur dans tous les complexes.
* L'intégration des cinémas repris se déroule avec succès : celles-ci contribuent à l'évolution positive des produits et de l'EBITDA du Groupe.
* En raison de l'émission d'un emprunt obligataire à long terme destiné à financer les projets d'expansion prévus, les charges financières se sont alourdies.
* Ceci s'est traduit au premier semestre 2015 par :
 
- Une hausse de 11 % du nombre de visiteurs par rapport à l'an dernier, à 9,8 millions, grâce à l'expansion.
- Une augmentation de 13,1 % des produits totaux, à € 130,2 millions, grâce à la hausse de la fréquentation, des ventes par visiteur et des produits des activités business-to-business (B2B) et immobilières.
- Une progression de l'EBITDA  courant  (REBITDA) de 16 %, à € 35,8 millions, et du REBITDA par visiteur de 4,6 %, en raison de la hausse de l'efficience opérationnelle et des ventes par visiteur.
- Une hausse du résultat courant de 13,1 % à € 15,1 millions.
- Une augmentation des charges financières nettes de € 1,5 million.
 
Au premier semestre, le nombre de visiteurs a progressé de 11 %, essentiellement grâce aux cinémas acquis en 2014 en Espagne et aux Pays-Bas. Le premier semestre a été caractérisé par une faible offre de films locaux par rapport à 2014, compensée par une offre internationale forte, avec notamment 'Cinquante Nuances de Grey', 'Fast & Furious 7', 'Jurassic World' et 'Avengers : l'Ère d'Ultron'. Sur l'ensemble du semestre, la Belgique et la France ont accueilli un peu moins de visiteurs par rapport à l'an dernier, mais la baisse est restée limitée compte tenu du fort contenu local de 2014, avec notamment 'FC De Kampioenen' en Belgique et 'Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu' en France. Au-delà de sa croissance par l'expansion, l'Espagne a également réalisé au premier semestre une croissance organique. Les Pays-Bas ont eux aussi connu un premier semestre de bonne tenue.
 
Avec 13,1 %, la hausse des produits totaux a dépassé celle de la fréquentation, entre autres en raison de la hausse des ventes par visiteur dans tous les pays. Les produits Box Office (BO) par visiteur ont augmenté, en partie suite à de nouvelles offres 'premium' telles que Laser Ultra et Cosy Seating. Les produits in-theatre sales (ITS) ont augmenté en raison de la hausse de l'offre cinématographique commerciale et la baisse des contenus locaux en France et en Belgique par rapport à la période correspondante de l'an dernier. La modification du mix de pays par l'ajout des Pays-Bas, où la consommation par visiteur est supérieure à la moyenne, a eu aussi une influence positive sur les ventes moyennes globales par visiteur.
 
Les produits B2B ont contribué à la hausse du chiffre d'affaires grâce à de meilleures ventes de chèques cinéma aux entreprises et un accroissement du nombre d'événements, malgré une baisse des produits de la publicité à l'écran. 
 
Les produits immobiliers ont augmenté de près d'un quart en raison de l'expansion, de l'apport des revenus locatifs du bâtiment dans 'Le Toison d'Or' et de revenus en hausse des concessions propres.
 
Au premier semestre 2015, les produits de la distribution de films (Kinepolis Film Distribution, KFD) ont reculé en raison du manque des sorties de films locaux et de l'effet du 'Loup de Wall Street' l'an dernier. 
 
Eddy Duquenne, CEO Kinepolis Group, à propos du premier semestre: « Nous avons connu un très bon premier semestre : l'intégration des cinémas repris se déroule avec succès et l'efficience commerciale et opérationnelle des activités existantes continuent à progresser. L'expansion du Groupe reste une priorité. Nous avons plusieurs projets de nouvelles constructions en préparation et nous prévoyons de pouvoir clôturer la reprise d'Utopia SA au deuxième semestre. »
 
Rapport financier semestriel 2015 en annexe.

À propos de Kinepolis

Kinepolis Group SA a vu le jour en 1997 suite à la fusion de deux groupes de cinéma familiaux et a été cotée en bourse en 1998. Kinepolis offre un concept de cinéma innovant, considéré comme un exemple dans le secteur. Outre son activité cinématographique, le Groupe est également actif dans la distribution de films, l'organisation d'événements, la publicité à l'écran et la gestion immobilière.
 
Kinepolis Group SA compte, en Europe, 55 cinémas situés en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Espagne, au Luxembourg, en Suisse et en Pologne. Depuis l'acquisition du groupe cinématographique canadien Landmark Cinemas et celle du groupe américain MJR, Kinepolis compte également 45 cinémas au Canada et 10 aux États-Unis.
 
Au total, Kinepolis exploite aujourd'hui 110 cinémas, soit 1 074 écrans pour presque 200 000 places assises. Kinepolis peut compter sur 4 600 collaborateurs pour assurer une expérience cinématographique inoubliable aux millions de ses visiteurs.

Plus sur KinepolisTélécharger

Contact

A. Van Troos,
Corporate
Communication Manager

Kinepolis Group nv
Schelde 1
Moutstraat 132-146
B - 9000 Gent

E: pressoffice@kinepolis.com
T: +32 9 241 00 16