Un redémarrage prometteur pour Kinepolis Group après des fermetures prolongées au premier semestre

| Financier

Un redémarrage prometteur pour Kinepolis Group après des fermetures prolongées au premier semestre

Information réglementée

19 août 2021, 7h00

Au cours du premier semestre de 2021, Kinepolis a continué à faire face à des fermetures prolongées en raison de la pandémie de Covid-19. Durant les premiers mois de l’année, seuls les cinémas espagnols, luxembourgeois et américains étaient ouverts, même s’ils faisaient l’objet d’importantes restrictions et souffraient d’un manque de contenu. Fin mai et début juin, les cinémas français, néerlandais et belges ont successivement rouvert. À la mi-juillet, tous les cinémas Landmark au Canada ont également eu la permission de rouvrir.

La reprise s’avère prometteuse dans tous les pays ce qui, pour le mois de juin, s’est traduit dans les cinémas ouverts par un taux de fréquentation moyen de 50 % par rapport à la même période en 2019, une année pré-Covid record. En juillet, ce chiffre a même atteint une moyenne de 62 % des visiteurs de 2019. La situation varie d’un pays à l’autre en raison des différents taux de vaccination, chiffres de contamination et mesures Covid imposées, de la confiance de la population et de la qualité de l’offre de films locaux. Les cinémas qui ont récemment ouvert à Haarlem et Leidschendam (P-B), Metz (FR) et SE Edmonton (CA) ont pris un excellent départ.

Le redémarrage est stimulé par une offre de films plus riche, où les blockbusters affichent de bons résultats dans de nombreux pays, sans toutefois encore atteindre leur potentiel pré-Covid. Il est encore difficile de déterminer l’impact des mesures Covid d’une part, et des différentes stratégies de sortie des studios à Hollywood (sortie simultanée ou anticipée sur la VOD Premium) d’autre part.

La vente moyenne par visiteur est nettement supérieure à celle de 2019 dans pratiquement tous les pays. Au Luxembourg, les mesures ne permettaient pas encore d’ouvrir les shops.

Au cours du deuxième trimestre, le flux de trésorerie libre était à nouveau positif, grâce au résultat opérationnel positif du mois de juin, la reconstitution partielle du fonds de roulement et le maintien des mesures de maîtrise des coûts. L’endettement financier net n’a augmenté que de 2,7 millions € au deuxième trimestre, et ce à cause d’investissements dans de nouveaux projets de construction (3,8 millions €).

Malgré un an et demi de pandémie, Kinepolis conserve sa stabilité financière avec une position de liquidité confortable de 141,9 millions € à la fin du mois de juin 2021, montant qui s’élève depuis à 174,3 millions € à la fin juillet. Depuis le début de 2020, 38,3 millions € ont été investis dans la construction de nouveaux complexes.

Principales réalisations au S1 2021

  • Un redémarrage prometteur de tous les cinémas après plusieurs mois de fermeture. Les chiffres de fréquentation évoluent de manière positive et varient d’un pays à l’autre (50 à 80 % du nombre de visiteurs en 2019) en raison de la différence au niveau des mesures restrictives, du contenu local et de la confiance des consommateurs.
  • L’ouverture réussie des nouveaux complexes à Haarlem (P-B), Leidschendam (P-B), Metz (FR) et SE Edmonton (CA).
  • L’exécution et la mise en œuvre des plans d’entrepreneuriat s’opèrent dans les temps, et soutiendront la performance du Groupe dans l’ère post-Covid.

Chiffres clés S1 202112

  • Au cours du premier semestre, Kinepolis a accueilli 2,2 millions de visiteurs, soit 26,9 % de la fréquentation au cours de la même période en 2020.
  • Dans tous les pays, le total des produits accuse une diminution moindre que le chiffre de fréquentation.
  • Grâce aux mesures adoptées en matière de maîtrise des coûts, l’impact sur l’EBITDA est resté limité, résultant en une perte de -7,1 millions €. Au mois de juin, tant l’EBITDA que l’EBITDAL affichaient à nouveau un résultat positif.
  • Le résultat net s’élevait à -45,8 millions € en raison du résultat opérationnel négatif, ainsi que des amortissements et des coûts financiers, partiellement compensés par l’impact fiscal.
  • Au premier semestre, le flux de trésorerie libre s’élevait à -3,6 millions € par mois en moyenne, et était positif au deuxième trimestre.
  • L’endettement financier net (EFN), hors dettes de location, a grimpé de 513,3 millions € à 542,3 millions € par rapport au 31 décembre 2020.

Eddy Duquenne, CEO Kinepolis Group, à propos du premier semestre :

« Nous sommes enthousiastes quant au redémarrage de nos cinémas qui, malgré les mesures restrictives, affichent de beaux résultats, avec des chiffres de fréquentation qui évoluent de manière positive au fil des semaines. Contrairement à l’été dernier, nous sommes cette fois aidés par une offre cinématographique internationale plus riche.

J’espère que nous pourrons tourner rapidement la page sur la période Covid. De nombreux films à succès sont au programme pour l’automne, et je me réjouis des plans que nous avons élaborés avec les équipes durant la pandémie. Ces plans, notre forte position de liquidité, les quatre nouveaux cinémas, et bien sûr nos équipes, qui ont repris leurs activités avec beaucoup d’enthousiasme, nous permettent de travailler en toute confiance à l’avenir de Kinepolis. »

 Rapport financier semestriel 2021 en annexe.


__________

1 Chiffres du 1er janvier au 30 juin 2021, par rapport à la même période de l’année précédente.
2 Communiqué de presse sur la base de chiffres non audités.

 

Pièce jointe


À propos de Kinepolis

Kinepolis Group SA a vu le jour en 1997 suite à la fusion de deux groupes de cinéma familiaux et a été cotée en bourse en 1998. Kinepolis offre un concept de cinéma innovant, considéré comme un exemple dans le secteur. Outre son activité cinématographique, le Groupe est également actif dans la distribution de films, l'organisation d'événements, la publicité à l'écran et la gestion immobilière.
 
Kinepolis Group SA compte, en Europe, 58 cinémas situés en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Espagne, au Luxembourg, en Suisse et en Pologne. Depuis l'acquisition du groupe cinématographique canadien Landmark Cinemas et celle du groupe américain MJR Digital Cinemas, Kinepolis compte également 40 cinémas au Canada et 10 aux États-Unis.
 
Au total, Kinepolis exploite aujourd'hui 108 cinémas, soit 1 097 écrans pour presque 200 000 places assises. Les collaborateurs de Kinepolis mettent tout en œuvre pour assurer une expérience cinématographique inoubliable à des millions de visiteurs.

Plus sur KinepolisTélécharger

Contact

A. Van Troos,
Corporate
Communication Manager

Kinepolis Group nv
Schelde 1
Moutstraat 132-146
B - 9000 Gent

E: pressoffice@kinepolis.com
T: +32 9 241 00 16