Kinepolis a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de € 301,6 millions et un bénéfice courant net de € 43,2 millions tout en poursuivant avec succès sa stratégie d'expansion

| Financier
Une offre cinématographique forte, une expansion réussie et la poursuite de l'implémentation de ses piliers stratégiques se sont traduites, pour Kinepolis, par une année superbe, avec une hausse importante de la fréquentation, du chiffre d'affaires et du résultat courant net. L'expansion se poursuit comme prévu. Les cinémas existants et les cinémas nouvellement acquis ont contribué à l'optimisation continue de l'efficience opérationnelle et à l'amélioration de tous les ratios.
 
Chiffres clés 2015 par rapport à 2014 :
  • Le nombre de visiteurs a augmenté de 12,5 % à 22,1 millions essentiellement suite à l'expansion, mais aussi grâce à une offre cinématographique forte.
  • Une augmentation de 14,8 % des produits totaux, grâce à la hausse de la fréquentation, des ventes par visiteur et des produits des activités B2B et immobilières.
  • L'EBITDA  courant  a augmenté de 22,5 %, à € 91 millions et a manifesté lui aussi une croissance supérieure à celle de la fréquentation, grâce à une nouvelle amélioration de l'efficience opérationnelle, que l'on tienne ou non compte des cinémas repris. 
  • Une hausse du résultat courant net de 21,4 % à € 43,2 millions. Le résultat par action s'est élevé à € 1,20.
  • Les charges financières nettes ont augmenté de 80,5 % à € 7,7 millions, en raison du préfinancement des projets d'expansion prévus.
  • Le flux de trésorerie libre a augmenté de 27,5 % à € 66,0 millions.
  • Suite à l'expansion, la dette financière nette a enregistré une hausse de 36,5 % à € 162,0 millions.
  • Le dividende par action proposé atteint € 0,80, une hausse de 15,9 %, en fonction d'un ratio de distribution de 50 % et du nombre d'actions ayant droit à un dividende le 18 février 2016.
  • Dans le cadre du remboursement éventuel suite à l'arrêt de la Commission européenne relatif à l'Excess Profit Ruling (EPR) belge, une provision de € 9,4 millions a été constituée, en conformité avec le principe de précaution. Ce montant couvre intégralement le recouvrement éventuel, charges d'intérêt comprises. Suite à cette provision, le bénéfice s'est élevé à € 32,3 millions.
 
Kinepolis a accueilli en 2015 12,5 % de visiteurs en plus que l'année précédente, essentiellement grâce à des reprises aux Pays-Bas, en Espagne, en France et au Luxembourg en 2014 et 2015. Les résultats des cinémas Utopolis et du cinéma à Bourgoin, France, acquis en 2015, ont été pris en compte pour respectivement deux et six mois. De même, une forte offre cinématographique dans tous les pays et le rétablissement de la confiance des consommateurs en Espagne ont contribué à la hausse de la fréquentation. 2015 a été caractérisée par une excellente offre cinématographique, tant en productions hollywoodiennes (dont « Star Wars : le Réveil de la Force », « Minions », « Jurassic World » et « Spectre ») qu'en films locaux à succès tels que « FC De Kampioenen 2 : Jubilee General » et « Safety First » en Flandre, « Michiel de Ruyter » et « Gooische Vrouwen 2 » aux Pays-Bas et « Ocho Apellidos Catalanes » en Espagne. En France, l'offre cinématographique locale (avec notamment « La Famille Bélier ») n'a pas pu rééditer le grand succès de « Supercondriaque » et de « Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu » en 2014. 
 
Avec 14,8 %, les produits totaux ont enregistré une hausse plus nette que la fréquentation, notamment grâce à la hausse des produits de la vente de tickets (Box Office, BO) et des In-theatre sales (ITS) par visiteur. La forte offre de films familiaux et de blockbusters et le succès qui en résulte pour les offres premium comme 3D, Laser Ultra et Cosy Seating ont contribué de manière importante à cette hausse. Le mix de pays modifié, avec une part accrue des Pays-Bas, a eu, lui aussi, un impact positif sur la moyenne des produits BO et ITS par visiteur.
 
Les produits B2B s'affichent à la hausse grâce aux produits en hausse des événements et de la vente de chèques cinémas aux entreprises et de l'augmentation des produits de la publicité à l'écran au quatrième trimestre. Les produits des activités immobilières ont eu aussi progressé, notamment grâce à l'expansion du Groupe et au succès de concessions en régie propre comme le Leonidas Chocolates Café et la Ola Happiness Station à Anvers (Belgique). Kinepolis Film Distribution (KFD) a enregistré un excellent second semestre avec notamment « Black » et « Safety First » mais n'a pu compenser l'absence de films locaux au premier semestre et le succès du « Loup de Wall Street » début 2014. 
 
L'EBITDA courant a grimpé de 22,5 % pour s'établir à € 91,0 millions. Ce résultat repose sur les effets de l'intégration des cinémas repris, l'amélioration de l'efficience opérationnelle dans tous les pays ainsi que la hausse des ventes par visiteur grâce à l'offre solide de films familiaux et de blockbusters.
 
Eddy Duquenne, CEO Kinepolis Group, à propos des résultats de 2015: « 2015 a été une excellente année pour Kinepolis. Les attentes étaient élevées en raison de la sortie de plusieurs nouveaux films à succès d'Hollywood et nous avons franchi des étapes importantes quant à la mise en oeuvre de notre stratégie d'expansion. Avec ces résultats, nous avons surpassé les attentes. L'intégration des cinémas repris se déroule avec succès et l'efficience commerciale et opérationnelle des activités existantes continuent à progresser. » 
 
Rapport résultats annuels 2015 en annexe.

À propos de Kinepolis

Kinepolis Group SA a vu le jour en 1997 suite à la fusion de deux groupes de cinéma familiaux et a été cotée en bourse en 1998. Kinepolis offre un concept de cinéma innovant, considéré comme un exemple dans le secteur. Outre son activité cinématographique, le Groupe est également actif dans la distribution de films, l'organisation d'événements, la publicité à l'écran et la gestion immobilière.
 
Kinepolis Group SA compte, en Europe, 55 cinémas situés en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Espagne, au Luxembourg, en Suisse et en Pologne. Depuis l'acquisition du groupe cinématographique canadien Landmark Cinemas et celle du groupe américain MJR, Kinepolis compte également 45 cinémas au Canada et 10 aux États-Unis.
 
Au total, Kinepolis exploite aujourd'hui 110 cinémas, soit 1 074 écrans pour presque 200 000 places assises. Kinepolis peut compter sur 4 600 collaborateurs pour assurer une expérience cinématographique inoubliable aux millions de ses visiteurs.

Plus sur KinepolisTélécharger

Contact

A. Van Troos,
Corporate
Communication Manager

Kinepolis Group nv
Schelde 1
Moutstraat 132-146
B - 9000 Gent

E: pressoffice@kinepolis.com
T: +32 9 241 00 16